Le traitement des charpentes

Le bois est le plus répandu et le plus efficace des matériaux

Le bois a naturellement des vertus intéressantes en matière d’isolation car il présente l’avantage de conserver aussi bien la chaleur que la fraîcheur. A ce titre les performances globales d’isolation thermique de maisons à ossature bois sont plus avantageuses que celles de constructions traditionnelles.

C’est ainsi que de nombreuses constructions récentes à Basse Consommation utilisent majoritairement le bois. Cependant ce matériau est également utilisé depuis des siècles dans tout les autres types de bâtiments que ce soit de façon visible ou invisible.

En effet la plupart des habitations reposent sur une charpente en bois qui vieillit avec le temps. Il convient donc d’en contrôler l’évolution car si la charpente subit une attaque d’humidité ou de champignon c’est bien l’intégralité de la maison qui sera remise en question.

Isoleco est expert dans le traitement préventif et curatif du bois contre les champignons, les insectes xylophages et les termites.

charpente-s1-1Nos produits fonctionnent par silicification du bois ainsi les insectes ne reconnaissent plus le bois en tant que source de nutriments.

Les traitements mis en œuvre vont renforcer la structure du bois et avoir une action fongicide par capillarité. Ils permettent en outre de donner des propriétés ininflammables à la structure qui vont empêcher le feu de se propager et la fumée de se répandre.

Faites diagnostiquer régulièrement vos charpentes car si certaines formes d’agressions peuvent être traitées après coup, d’autres sont beaucoup plus problématiques et nécessitent un remplacement de tout ou partie en bois du bâti. C’est principalement le cas de la mérule qui doit être repérée rapidement afin de ne pas infecter l’intégralité du logement.

Les soucis d’humidités d’un bâtiment sont le foyer propice au développement de la Mérule.

Véritable cancer d’un bâtiment la mérule est un champignon se développant dans tous les endroits ayant un taux anormalement supérieur d’humidité des bois d’œuvre. La mérule est un champignon dont le contact n’est pas dangereux pour la santé même si l’inhalation des spores peut causer des allergies de type respiratoire chez les occupants d’habitations contaminées. 

Malgré l’assèchement de la maison, le mycélium de mérule reste présent dans la maçonnerie et, à défaut de stérilisation chimique, il pourrait se redévelopper si les conditions d’humidité redeviennent favorables. Par contre après traitement, les zones correctement traitées et réparées ne seront plus contaminables par la mérule.

En cas de contamination, il faut donc éradiquer complètement le champignon et ses ramifications par une stérilisation chimique qui doit être réalisée par un professionnel agréé comme ISOLECO. 

Lors d’une revente éventuelle, le rapport sanitaire fourni à la demande expliquera très clairement à l’acheteur potentiel que la crainte de récidive dans la zone contaminée est non fondée.

Quelques indices doivent attirer votre attention :

  • Présence d’une source d’humidité (fuite d’eau, moisissures…) à proximité d’une zone où il y a du bois.
  • Déformation des plinthes, de lambris bois, chambranle de porte ou châssis de fenêtre. Odeur de champignon présente.
  • Petites traces de sciures inexpliquées.